80791546_470827526964240_6020112488911454886_n(1)

La dure à cuire #58

Alice Martin

Vous regrettez ne pas avoir vécu l’époque hippie…
on a ce qu’il vous faut ! Alice Martin partage enfin un single. Il résume son univers folk et enchanteur. Via ses chœurs et sa guitare dépouillée d’effets saturés, elle nous propose une drogue endiablée nommée « Cocaine Blues ».

Muse

Muse n’exécute pas de grand retour. La bande n’arrive plus à atteindre le niveau de folie de l’album Origin of Symmetry (2001). Ce n’est pas un constat pessimiste. C’est de la tristesse révélée aux yeux de tous.
Matthieu Bellamy joue certes, un riff hyper accrocheur lors du refrain de « WON’T STAND DOWN », le reste du morceau est passable, tant sa sonorité n’est ni riche, ni stimulante.

Tape Toy – Honey, WTF

Je vois du Soleil. Je vois du skate.
Je vois surtout diverses guitares qui se lâchent, enrichissant des paroles blasées !

Ghost – Impera

Ghost, on n’aime ou on n’aime point. Le trop plein de kitsch propre à Prequelle (2018) me donnait déjà envie d’abandonner l’aventure metal de la bande. Puis, arrive « Hunter’s Moon », morceau lourd, angoissant, où la guitare nous hérisse les poils en fin de titre. Je ne crois pas que leur prochain opus sera grandiose… mais cette nouvelle chanson mérite une vraie écoute.

DRAMA
Illustration ©Mik Kalinin
La playlist Spotify

Spread the love

Laisser un commentaire