Melting God

LA DURE A CUIRE #102

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Willow

Tant de points à souligner, tant d’observations à écrire… Willow surprend encore et encore. Ses notes de piano, sa voix, sa rage, trop de points forts ! Impossible de ne pas être séduit par l’univers de l’artiste.

Pretty Inside

Pretty Inside épate au sein de l’écurie bordelaise, Flippin’ Freaks. Est-on en train de voyager dans le temps en écoutant le groupe très 90s ? Sommes-nous en train de déterrer nos guitares pour fuir nos métiers de merde ? Arrêtons là. On pourrait se poser quelques questions… ‘Big Star’ rappelle qu’une simple ballade sert à émouvoir.

L’Ombra

Fans des Mars Volta, réveillez-vous ! L’Ombra joue une musique complexe et recherchée. Mes oreilles souhaitaient écouter de telles sonorités. Pourquoi ? Pour s’éloigner des standards radiophoniques, ultra ennuyeux.

Ferielle

Pop. Francophone. C’est la deuxième fois qu’on cite Ferielle. La chanteuse joue des tours à son ex-amoureux. A découvrir en matant son clip ‘riviera’ !

brunoaleas

LA DURE A CUIRE #101

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

I Hate My Village

Quand l’Afrique rencontre l’Italie, nous voici face à I Hate My Village. Le groupe rejoint diverses sonorités s’éloignant des standards radiophoniques. La voix d’Alberto Ferrari, tête pensante chez Verdena, amène sa touche inspirée au titre ‘Water Tanks’.

Through The Void

Le nu metalcore, ça vous parle ? Through The Void envoie du pâté. Conséquences ? Mêler les genres pour ensuite danser en toute liberté !

While She Sleeps

I’m saving it for best. Taking all the sentiments. And starting at the end. Pain in single measures. Try not to wake the neighbours now. We’re all high as the gods. And as low as the demons but she’s alone.

brunoaleas

LA DURE A CUIRE #100

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Opinion

Opinion, c’est la rage juvénile à l’état pur. Non pas pour son côté grunge… mais pour sa soif d’expérimenter un genre musical parfois trop monotone. Le Français enregistre Horrible dans la nuit du 31 décembre au premier janvier 2023. Le résultat est gras et jouissif !

Aucklane

Avis aux fans des White Stripes ! Aucklane est de retour. Aucklane, Sonic Tides, No Prisoners, It It Anita, Naked Passion, Oghma, Empty Head, Apex Ten… le rock belge raconte, sonne, loin et fort.

The Wytches

Ca fait combien de temps que les Wytches épatent nos oreilles ?! Depuis 2014, la bande enchaine les albums réussis. Leur dernier opus en date, Our Guest Can’t Be Named, regorge encore leur énergie inspirante.

Luciano Panama

Luciano Panama reprend une incroyable chanson de Fabrizio de Andrè. Il ne reste plus qu’à lire les paroles si actuelles et pertinentes : Si accontenta di cause leggere. La guerra nel cuore. Il lamento di un cane abbatuto. Da un’ombra di passo. si soddisfa di breve agonie. Sulla strada di casa. Uno scoppio di sangue. Un’assenza apparechiata per cena. E a ogni sparo di caccia all’intorno. Si domanda Fortuna.

brunoaleas

LA DURE A CUIRE #99

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Peter Gabriel – i/o

Peter Gabriel s’appelle Peter Gabriel. Mais son nom, prénom et renommée ne sauveront pas ‘i/o’, un morceau ne dépassant pas les lois d’un rock daté et figé dans le temps…

The Guardians – On

Stop asking questions. The answers will never help you. Stop wasting your time with others. Don’t be a fool.

Bad Situation – Bad Situation

J’adore Dealer2Metal. Pourquoi ? Le vidéaste français ne se limite pas à critiquer ses pairs. Il joue de la musique de la façon la plus brute possible. A savoir, en duo, pour crier sa rage sur de longues et méchantes notes !

brunoaleas

LA DURE A CUIRE #98

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Purrs – GoodBye Black Dog

‘Serotonin’ de Purrs est un pur morceau où les silences et angoisses font du bien à l’âme.

Hot Garbage – Precious Dream

Via un second album, Hot Garbage explore des thèmes comme l’angoisse, la perte, la résilience de l’âme humaine, ainsi que les hauts et les bas de la solitude. Le son est captivant, digne d’un METZ psychédélique.

Noprophecy – As the Bridge collapses

Que se passe-t-il à Singapour ? Le groupe Noprophecy fait, tout simplement, trembler les plaques tectoniques. La bande s’exprime sur une de ses envies artistiques : Nous voulons offrir aux fans une expérience rafraîchissante, tout en leur permettant de s’identifier à un niveau personnel.

Les Fantômes du Jour – Ravages

Les Fantômes du Jour proviennent de Nantes. Le quatuor impose un son lourd, mais pas que ! Le chant opère une sensation particulière, comme si les auditeurs étaient propulsés vers une pièce de théâtre horrifique et burlesque !

brunoaleas

TOP/FLOP ALBUMS 2023

L’année 2023 arrive tout doucement vers la fin. L’heure est donc venue pour le classement des albums qui sont sortis tout au long de cette année. Petite précision avant de commencer, j’écoute principalement du hip-hop, r&b et afrobeats. Donc, le dernier album de Taylor Swift ne figurera pas dans cette liste.

Krisy, Myth Syzer, Luidji, Hamza, Cinco, Yamê, le rap français m’a accompagné durant toute l’année. Ensuite, 2023 a été une année très spéciale car Krisy a enfin sorti le très attendu Euphoria. Pour ceux qui s’en souviennent, l’album avait été annoncé en 2016. Depuis lors, l’artiste bruxellois n’a eu cesse de reposer sa sortie. Personnellement, j’avais très peur d’être déçu parce que j’attendais cet album depuis tellement longtemps. Je n’aurais pas du douter du talent du ‘Jeune Julio’ (surnom de Krisy) parce qu’Euphoria est un très bon album ! Dans ce projet, De La Fuentes (son alias de compositeur) revient à un format très intéressant qu’il avait déjà utilisé dans son projet-concept, Menthe à l’eau.

Cette année, je m’étais mis comme objectif d’aller dénicher des petits artistes car j’avais l’impression d’avoir fait le tour des genres musicaux que j’affectionne le plus. Plus jeune, je passais des heures sur SoundCloud à la recherche de nouvelles pépites. Avec les temps, j’avais délaissé cette habitude. Et, je m’y suis remis et j’ai fait de très belles découvertes dont Yamê et Kalika. Les albums de ces deux artistes auraient assurément figuré dans un classement plus long.

L’année 2023 a été également l’année de la confirmation d’Hamza comme tête d’affiche de la scène du rap francophone. Le rap game attendait le rappeur bruxellois au tournant et le ‘Saucegod’ n’a pas déçu avec son album Sincèrement. Celui qui se surnomme le nouveau Michael Jackson a sorti l’un des meilleurs albums de cette année.

Malheureusement, il arrive que des albums nous déçoivent. Myth Syzer a sorti le tant attendu Poison en début d’année. Contrairement à Euphoria, cet album m’a particulièrement déçu car je m’attendais vraiment à un très bon projet. En effet, deux singles ont précédé la sortie de cet album et au vu de leur qualité, on ne pouvait que s’attendre à une masterclass. Hélas, le projet n’était pas à la hauteur du talent de Myth Syzer. –Fortuné Beya Kabala

TOP 7

1. Sincèrement – Hamza

2. Ravage – Rema

3. Euphoria – Krisy

4. For all the Dogs Scary Hours Edition – Drake

5. Papillon Monarque – Tuerie

6. Love Therapy – Monsieur Nov

7. Saison 00 – Luidji

FLOP 3

1. Business is Business – Young Thug

2. Diamant du Bled – Zola

3. Melvin de Paris – Jok’air

Il y a quelques années, Radiohead bouleverse ma perception de la musique. Dès lors, je me questionne. Pourquoi aimer à ce point le quatrième art ? Plusieurs réponses sont valables. Elles ont un rapport avec le style musical du quintet anglais. Créer une ambiance et favoriser la prise de risque sont des points remarquables retenant mon attention.

Cette année, lorsque je voyageais vers Louvain-la-Neuve, je planais dans un train. Les paysages défilaient comme de sombres aquarelles. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Je découvrais le second album des Murder Capital, Gigi’s Recovery. Encore une fois, l’ambiance créée par les effets à la guitare, mêlés à la voix messianique du chanteur, m’embarquaient vers un univers unique en son genre. L’énergie du groupe me confirmait une évidence. The Murder Capital serait une bande à suivre de près.
Pour le reste de ce classement, le discours est le même. Que ce soit Puma Blue, Sampha ou Cosse, ces artistes nous font voyager. Ce n’est pas rien ! L’infatigable Guillaume Vierset complète ma pensée, lors de notre interview au sujet du projet Edges :
La musique qui passe actuellement à la radio est tellement stéréotypée. Ce sont les mêmes sons de batterie, les mêmes sons de clavier. J’ai l’impression que tout tourne en rond. Donc, je pense qu’il faut aller à fond dans sa direction.

Rendons hommage à ces musiciens façonnant des œuvres riches et puissantes. Car l’ennui peut vite nous submerger, surtout quand des artistes ne réfléchissent même plus à une idée surprenante, pertinente, fascinante. –brunoaleas

TOP 7

1. Gigi’s Recovery – The Murder Capital

2. Holy Waters – Puma Blue

3. The End of the F***ing World – Edges

4. Shapes of Silence – Aleph Quintet

5. Etendard – Ussar

6. It Turns Pale – Cosse

7. Lahai – Sampha

FLOP 3

1. Five Easy Hot Dogs – Mac DeMarco

2. The Ballad of Darren – Blur

3. Space Heavy – King Krule

Illustration ©Antoine Wathelet

LA DURE A CUIRE #97

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

The Smile – Wall of Eyes

The Smile n’est pas Radiohead. Ce fut déjà écrit et je continue de le penser haut et fort. Le batteur jazz Tom Skinner et un orchestre de Londres enrichissent l’imaginaire de deux musiciens fabuleux, Thom Yorke et Jonny Greenwood.

Johnnie Carwash

Comment décrire le morceau ‘I’m a Mess’ ? Réponse de Johnnie Carswash : C’est un hymne pour les inadaptés. Je crois qu’il n’y a pas vraiment de morale à l’histoire, mais un cri de ras-le-bol et d’émancipation, un laissez-moi juste être moi-même.

De Parrot

Le retour généreux des Parrot (le duo pond une chanson de 6 minutes) dévoile leur amour pour les instruments à cordes. Une instrumentation parfaite pour les fana de grunge (le grunge acoustique, parfois mis en scène par MTV). Cette instru est aussi accompagnée de diverses percussions jouées aux bons moments. Un plaisir !

yyelow – Cradle of Roses

Le label bordelais Flippin’ Freaks suit une voie atypique, en acceptant yyellow parmi ses rangs. Le groupe se penche sur un style new wave, façonné pour les punks-zombies. Puis, son chanteur nous prend par l’oreille pour découvrir un univers musical plutôt fascinant.

brunoaleas

LA DURE A CUIRE #96

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Slomosa

Slomosa ne séduit pas à la première écoute. Son chant, tantôt épique, tantôt trop envahissant, prend une autre tournure une fois sur scène. De passage à Het Depot, nos amis stoner ont su défoncer les terres flamandes !

Måneskin – Rush!

D’habitude, je ne prends pas au sérieux Måneskin… mais la simplicité du quatuor me rappelle aussi l’époque où Muse sortait des folies. Let’s be the driver.

Idles – Tangk

Impossible de nier la nouvelle bombe composée par Idles. Un chanteur aux mots tranchants. Un refrain entêtant. Un morceau pour les danseurs étoiles.

 Drama

LA DURE A CUIRE #95

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Sophie Darly – Slow Down Fast

Here I come, out of the boredom. Somewhere out of sight.

Carmen Sea – Sorry

Le single ‘Speed’ de Carmen Sea évoque la surcharge de travail physique et émotionnelle. Une course sans fin semble inévitable lorsqu’on découvre le clip du morceau. Les sensations fortes sont ressenties. Pari réussi !

Atum Nophi

Atum Nophi n’est plus un duo mais bien un trio. Les Belges débarquent avec un son encore plus rentre-dedans. Hâte d’écouter leurs prochains sons enragés !

Arctic Monkeys – Suck it and See

Bon, il est vrai… Arctic Monkeys est énormément cité sur votre webzine préféré. Mais Suck it and See fête ses 12 ans d’existence ! Comment oublier cet opus ? Partageons un morceau d’un album, parfois sous-côté.

Drama

LA DURE A CUIRE #94

La Dure à Cuire est un concept né en 2018. Commentons l’actualité rock de la moins douce, à la plus brutale. Puis, écoutons sa playlist homonyme !

Malummí – The Universe is Black

Célébrer la vie ? C’est encore possible selon Malummí. If I could, I would bury my bones here. I feel so good, I could stay happy all my life.

Venin Carmin – Toxic Legends

Ado, j’écoutais Kap Bambino. C’est pourquoi, retrouver ce goût pour une sorte de dark pop en écoutant Venin Carmin… c’est nécessaire !

Pills For Tomorrow – Castle Rock

Les guerres sont encore d’actualité… une chanson prônant la solidarité est réjouissante. Pills For Tomorrow partage ‘We’ll be a Light’, un titre limpide et du shoegaze joué à fond les ballons. Alors, treats or tricks, die or live, make your wishes.

Colline Hill – In-Between

Le genre folk ne devrait jamais être mis à l’écart. Dernièrement, Lonny nous accordait son temps de parole. L’artiste a un point en commun avec Colline Hill. Il suffit d’une voix, d’une guitare pour voyager.

Drama

Ces artistes et leur virage à 180°

Quand nos musiciens préférés pondent toujours les mêmes sons, autant sortir de sa zone de confort puis, écouter des morceaux mémorables. Voici 2 solistes et 2 groupes adoptant un virage artistique assez intéressant.

Asia Ghergo

Asia Ghergo ne fait pas les choses à moitié. L’artiste se fait initialement connaître grâce à de nombreuses reprises guitare/voix diffusées sur sa chaîne Youtube. Cette fois, après avoir (sans doute) goûté aux fêtes, ou rave party, la voici fondant sa voix à des nappes électroniques. Electriques. Fascinantes. Espérons que ses prochains titres soient aussi inspirés que ‘X Sempre’.

Arctic Monkeys

Arctic Monkeys demeure un excellent groupe malgré un album de merde au compteur. Je ne fais pas référence à The Car. Mais plutôt à AM, quand le minimalisme tue la créativité. Cette critique s’y attarde en long et en large. Cependant, les Anglais savent composer divers albums très riches.
Le virage artistique se sent alors au niveau de leur jeu, plus précisément, au niveau du rythme de leur jeu. On passe d’un Matt Helders jouant à la vitesse du son à un batteur lent et peu généreux quant aux folies rythmiques. Pour quel résultat ? Servir un crooner de plus en plus confiant, le surdoué Alex Turner.

Thomas Bangalter

J’ai toujours été motivé par la réinvention. Ce fut la phrase d’accroche utilisée par Les Inrocks pour leur pauvre interview face à Thomas Bangalter, moité de feu Daft Punk. Une interview au vocabulaire pompeux dévoilant un artiste qui répète une et une idée… se réinventer, c’est important. Le personnage intéresse peu. Par contre, comment nier son envie de composer de la musique classique ?! En matière de virage artistique, l’ancien robot pose la barre très haut. L’album Mythologies sera à écouter mille fois ? Seuls les puristes nous le diront. Pour l’instant, il demeure une belle expérience musicale.

Idles

Au moment où le clip de ‘Dancer’ se découvre… tout est déjà trop culte. Idles revient en force. Les pas de danse à mourir de rire. Les couleurs disco projetées sur des peaux visqueuses. Les mouvements de caméra fluides et mémorables. L’image est soignée, comme d’habitude.
Alors, où noter le virage artistique du quintet ? Les musiciens s’associent à LCD Soundsystem pour un titre qui passerait nickel chrome dans une cave techno pour ados déchirés. Si l’opus suit cette trajectoire plus ‘pop’, soyez prêts à écouter une bande au summum de son art.

Drama – Ilustration ©Jean-Joseph Taillasson