stopétitions

Que révèlent les pétitions fanatiques ?

Quelques événements ont divisé les fanatiques : Star Wars VIII, le final de Game of Thrones, celui de l’Attaque des Titans. Ces fanatiques décident alors de lancer des pétitions. Pourquoi ? Pour tourner ou écrire leurs œuvres fétiches d’une autre manière… quelle bouffonnerie.
Je déteste les ultimes séquences de GoT. Néanmoins, je ne désire pas voler la plume d’un/e auteur/e.

Mon point de vue amène à un débat : que voulons-nous recevoir de l’art ?

Du divertissement ? Un peu de métaphysique ? Une évasion, un coup à la rétine ou des émotions dantesques ? De mon côté, j’attends la série, l’album ou le roman qui va me surprendre. Dès lors, si l’objectif n’est pas atteint, qui suis-je pour imposer ma vision sur une œuvre ? Ras le bol de tous ces fans qui désirent LEUR fin, LEUR scénario. Cela ressemble bien plus à de foutus caprices qu’à un souhait raisonné. Exception honorable à Justice League, où les fans ont influencé la création de la vraie version filmique de Zack Snyder (on a assisté au retour d’un auteur aux commandes de son long métrage).

D’une part, seul/e le créateur/créatrice d’une œuvre sait à quoi va aboutir sa production ! D’autre part, les auteurs ont le droit de foirer. Laissons-les proposer leur approches artistiques, qu’elles soient réussies ou ratées. C’est la beauté du jeu. Découvrons la merveilleuse fiction.

Peut-être que l’on s’identifie beaucoup trop aux images du grand
 écran. Comme si une conclusion bâclée dédiée à des personnages fictifs devenait une hantise insurmontable. Comme si nous y étions trop impliqués. Ecoutons les réflexions de Dex afin d’en savoir plus sur le sujet.

DRAMA
Photo ©LucasFilm LTD

Spread the love

Laisser un commentaire