a0627335962_10

Shlohmo – The End

The End représente le quatrième album de Shlohmo. Le beatmaker de Los Angeles signe un retour fracassant! Après avoir saigné ses nouveaux morceaux, il est légitime de se poser quelques questions. En quoi ce projet est une réussite? Aurait-il perverti le genre du lo-fi?

Quèsaco lo-fi?

Le lo-fi (abréviation de « low-fidelity »/« de basse fidélité ») a la particularité d’être uniquement instrumental, ou simplement narré de passages de films ou d’une citation d’un animé japonais. Ses caractéristiques: sa lenteur, l’utilisation de sons désuets (souvent tirés de vieux morceaux), des grésillements (provenant parfois de vinyles), le bruit d’un lecteur radio ou d’un vieux solo de jazz de mauvaise qualité. Citons deux empereurs de ce style témoignant de cette douceur musicale: Nujabes et Joji.

Youtube incarne un terreau du lo-fi. Il y est même adulé. De nombreuses chaînes diffusent des mix, allant de la dizaine de minutes à la dizaine d’heures. Chillhop Music diffuse en direct 24h/24, le gratin de ces beats arabesques.

Cette étiquette colle à Shlohmo. Pourtant, il redéfinit le genre et propose une patte propre à son univers. Un son à la fois glaçant et grisant. De quoi brutaliser la délicatesse si souvent connotée au lo-fi.


Comment construire un morceau lo-fi.

Un album plus que satisfaisant

L’album parle vaguement de la fin du monde. Fumer sur le canapé pendant l’extinction. Lire un bon livre pendant que le météore frappe. La fausse paix de l’insularité pendant le chaos. – Shlohmo

Cette sincérité se ressent énormément à travers les compositions de The End.

L’opus ne fait que prolonger une sonorité typique à la discographie de l’artiste. Il nous offre l’impression d’écouter une palette de sons issus de robots martyrisés. Dès la première piste, « Rock Music », on saisit très vite où l’on s’embarque. Elle synthétise d’ailleurs ce que l’Américain fait de mieux. Des guitares délivrant de sales distorsions, sous des nappes sonores crasseuses et ténébreuses… Les parfaits ingrédients d’une ambiance incomparable.

Tout comme Flume, Shlohmo demeure une valeur sûre et un talentueux musicien de l’électro. Fidèle à son atmosphère musicale depuis ses débuts, l’évolution de sa carrière en devient assez fascinante.

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire