damon

Plus besoin d’aller à la messe, Damon est là

Mi-mai, Damon Albarn (Blur, Gorillaz) nous présente son nouveau projet musical. Il joue alors sur des cassettes de répétitions assemblées, en direct sur Boiler Room. Ce live nous donne un avant-goût à The Nearer the Fountain, More Pure the Stream Flows. Il met aussi en lumière Global FoodBanking Network, une entreprise fournissant de la nourriture aux plus précaires, à qui nous pouvions faire un don.

Les morceaux présentés s’inspirent de paysages islandais, où il a résidé pendant près de 30 ans. L’artiste a souvent des idées pertinentes. Pensons à Gorillaz, où ses nombreuses collaborations ont participé à sa renommée.

Quant à sa carrière solo, deux albums me viennent en tête. Un Dr Dee (2012) classieux mais peu mémorable, et un Everyday Robots (2014) très réussi.
Désormais, il voit encore plus grand. Le 17 mai dernier, il devait lancer sa tournée européenne avec un show à Bruxelles, accompagné du chef d’orchestre André de Ridder et… D’un groupe de 14 musiciens et quatre chanteurs !

Est-il toujours aussi convaincant ?

The-Nearer-the-Fountain-More-Pure-the-Stream-Flows-Damon-Albarn-scaled

L’artiste séduit à sa manière sur Boiler Room. La délicatesse se mêle aux violons, au piano et à une guitare légèrement saturée. Bref, les cordes instrumentales règnent sur ce voyage personnalisé. Cette prestation démontre que Damon Albarn est l’un des meilleurs musicien de notre époque. Inarrêtable et très inspiré. Sans oublier son atout, me rappelant le modus operandi de Mike Patton : l’imprévisibilité. Quasiment un mot d’ordre. Il s’allie aussi bien à des rappeurs chez Gorillaz, comme à des légendes de la musique telles que Tony Allen et Paul Simonon dans The Good, The Bad and The Queen. The Nearer the Fountain, More Pure the Stream Flows nous réserve une expérience plus orchestrale.

Qu’écrire de plus ?
Il ne reste plus qu’à attendre la date de sortie de son album.
Adieu la messe. Bonjour aux mélodies d’un Damon Albarn, plus perfectionniste que jamais.

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire