CrypticimagesThe-Mule

La Mule

Réalisateur et acteur de renommée, Clint Eastwood revient avec un film (peut-être son dernier): La Mule. Il y incarne Earl Stone, un vétéran de la Guerre de Corée (1950-1953) et ancien horticulteur, âgé de 90 ans. En manque d’argent et d’occupation, ce dernier décide de mener des livraisons pour un cartel. Son but: parcourir les routes pour livrer la drogue à bon port. Recherché par la DEA, Stone, surnommé Tata, devra suivre les obligations de la pègre malgré ses problèmes personnels.

Vue par le prisme d’Eastwood, cette histoire vraie se révèle parfaite pour lui. Le cinéaste déploie tout son cynisme. Perçue comme une critique sociétale, cette œuvre remet en question les bienfaits de l’évolution humaine. D’ailleurs, les GSM deviennent source de malheur permettant d’user Internet pour tout et pour rien. De par son personnage dépassé, Eastwood prouve qu’il vient d’un autre temps: celui où Internet ne régnait pas en maître sur les consciences collectives. Cependant, Earl est également pris en ridicule. De fait, il ne sait s’adapter aux technologies actuelles, et joue une espèce de Candide lorsqu’il rencontre les trafiquants de drogue.

Alors, est-ce que c’était mieux avant?

slashfilm©Slashfilm

Difficile de répondre à cette question. Je n’étais pas né avant les années 90. Je ne me définis pas en tant qu’expert historique. J’ai vécu encore trop peu de choses pour débattre d’une telle interrogation. Par contre, j’imagine toujours l’Histoire des Hommes comme un enfant se cassant les dents et se relevant toujours en répétant ensuite ces mêmes actions à l’infini. Quoi qu’il advienne, dès l’arrivée de nouveaux outils, il y aura toujours ceux qui les utiliseront de manière intelligente et d’autres qui pervertiront leur utilité.
Earl ne manipule pas son cellulaire portatif (langage senior activé) pour contacter ses proches en priorité. Ce sera plutôt l’appareil destiné à alerter ses collègues criminels en cas de pépin durant sa mission.

Earl ne cessera de se diriger vers ce qui le passionne le plus. Malheureusement, ses désirs vont l’emmener à un certain absentéisme qui dérangera sa famille. Est-il à l’image d’une époque où le repli sur soi-même se note de plus en plus? Est-ce que notre confort n’entrave pas notre liberté?

Nous vivions ensemble, maintenant nous vivons seuls. A force de vivre tout le temps sur son écran, une sorte d’isolement est en train de se créer. Dans l’Antiquité, on n’était pas des individus, on faisait partie d’une appartenance. Il a fallu Saint Paul, puis Descartes, puis Rousseau pour que l’individu se crée. La liberté, c’est d’être autonome par rapport aux contraintes. – Michel Serres

Cette vision du philosophe français nous rappelle qu’une des conditions à la liberté est de se débarrasser de ses chaînes. Changer sa position sociale, fréquenter des personnes de confiance, donner du temps à ce qui en vaut la peine… Tout dépend de nous!

Earl écrit son destin. Il enfreint les règles des dealers lorsqu’il décide d’aller voir sa famille, au lieu de déposer sa commande. La Mule représente une véritable illustration de ce qui déterminera l’existence d’un Homme. D’un point de vue philosophique, ce long-métrage mobilise une pensée inoubliable: la Vie n’est qu’une somme de choix et de décisions.

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire