la republica

La dure à cuire #20

Odezenne – Pouchkine

Si le clip de « Pouchkine » ne transpire pas la gangsta attitude, c’est qu’on est aveugle. L’avantage de délivrer une poésie aussi riche que celle d’O2ZEN se synthétise en des clips foutrement abstraits. Là où certains y voient un résumé de la violence actuelle et environnante… Je pense plutôt à mon papier au sujet d’un récit débutant dans un opéra russe.
De passage ce 17 octobre, au Zénith (Paris).

Piero Pelù – Pugili Fragili

La 70e édition du Festival de Sanremo démontre que l’Italie regorge encore et encore de talents musicaux. Piero Pelù, grand rockeur fêlé, y participait et nous présentait un morceau qui n’a rien de pessimiste. En dépit du fait que nous soyons tous de sombres poussières, « Gigante » nous rappelle que tout un chacun brille via sa personnalité. Un message semblant banal mais qui fait toujours un bien fou à entendre! Vive Pelù et sa voix à la fois rassurante et mélodieuse.
De passage à plusieurs dates cet été, en Italie.

Peuk – Peuk

Peuk me rappelle Gomma. Peuk me salit. Peuk me rend heureux. Ce trio punk emmagasine ce qu’il faut afin de vous guérir de vos peines. Mettez à la poubelle tous vos médocs. Laissez-vous aller à tout volume par cette voix féminine.
De passage ce 11 avril, au KulturA (Liège).

Annabel Lee – Let The Kid Go

Annabel Lee n’est pas seulement le nom du dernier des poèmes écrits par Edgar Allan Poe (1809-1849). Il s’agit également d’un groupe bruxellois dont un nouvel album paraitra ce 20 mars. Des deux morceaux déjà écoutés, on a bien l’impression que ce sera un opus porté par Audrey Marot. Une chanteuse à la voix innocente, calquée sur un rock propre et posé!
De passage ce 8 avril, au KulturA (Liège).

PURRSES – Blue skies, purple greens

Encore une perle de Bruxelles! PURRSES est une douce dure à cuire. Blue skies, purple greens suit un fil conducteur: les amours bleus. Ceux qui font mal, qu’on n’aura jamais ou qui nous inspirent. Les amours profonds. Un thème bercé par des sifflements, des guitares assez crunch et une voix apaisante. Un groupe souhaitant nous faire vibrer.
De passage ce 26 avril, au Volta (Bruxelles).

DRAMA
Illustration ©La Repubblica/Piero Pelù

Spread the love

Laisser un commentaire