Twelve Foot Ninja – Outlier

cover-no-logo

NINJATTITUDE

Twelve Foot Ninja produit une excellente lourdeur sonore qui craquelle les cieux. Outlier, sorti cet été, ne déroge pas à ce constat.

Le premier opus de ces Australiens m’avait déjà épaté. Comme tout premier album ultra réussi, la question concernant le deuxième était : « Arriveront-ils à être toujours aussi bon ? ».

La réponse à cette question est une énorme affirmation. Outlier est même plus riche en sons que Silent Machine et ne déçoit pas mes goûts pour le genre métal.
Il faut insister sur le fait que les Twelve Foot Ninja ne propose rien de monocorde. Ils arrivent toujours à varier ce qu’ils font : que ce soit de douces ou agressives mélodies, l’éclectisme qui se dégage de leurs albums, les rendent d’autant plus plaisants à l’écoute.

Pour ce deuxième opus, on peut retrouver des guitares funky, du piano jouant une espèce de samba, de la bonne grosse basse ou encore des sons proche de l’électro. Le chanteur innove aussi en chantant quelques paroles en espagnol dans « Post Mortem ». Les solos de guitares, eux, manquaient au premier album et désormais « Point Of You » comble ce manque.

Le morceau qui ouvre l’album, « One Hand Killing », détient la signature propre au groupe : un morceau qui comporte des moments forts brutaux et d’autres beaucoup moins. Il m’a rappelé « Coming For You » qui proposait la même structure musicale et un clip vidéo assez similaire.

« Invicible » est un titre vraiment puissant. Avec des paroles faciles à retenir, cette chanson nous invite à être paré contre tous les shurikens possibles et inimaginables. Je ne me lasse pas de l’écouter en boucle.

En ce qui concerne leur « ninjattitude », ils n’ont rien perdu du premier album. Toujours habillé en ninja et procurant une ambiance du Japon féodale, leur « trip » est fascinant.

Un thème est toujours en rapport avec leurs textes : la Force. On pourrait même construire tout un débat philosophique rien qu’en prélevant des paroles de leurs tubes. De fait, examinez par vous-même ces mots de « Sick » :

Are you sick of being tired ?

Are you tired of being sick ?

Rien n’est à jeter dans cet album. Ce que je m’apprête à écrire est peut-être démesuré mais il faut avouer une chose importante : Twelve Foot Ninja est un des meilleurs, si ce n’est LE meilleur groupe métal de ces derniers temps.

Je pense que tout fan de Mike Patton ou de Korn pourra largement apprécier ces vibrations ninjas !

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire