My Hero Academia

707447

Pas de style révolutionnaire ni de thème de ouf abordé. Qu’est-ce qui peut bien le mettre à la première place du top mangas 2016 ? Je ne sais pas, peut-être que My Hero Academia a juste le potentiel de devenir un PUTAIN de One Piece ou de Naruto en puissance. C’est-à-dire un genre de manga qui, via ses récits remplis de péripéties, plaît à un grand nombre de personnes, dont les adolescents tout particulièrement. On a affaire au public cible du shonen manga.
Avec déjà seulement une saison, j’ai craqué et lu tout les mangas papiers alors quand ils ont annoncé la suite le 27 mars 2017. J’ai pété un câble.

Donc la première saison (2017) compte 13 épisodes et verra une suite le 25 mars 2017. My Hero Academia est une adaptation d’un manga qui est en parution depuis le 7 juillet 2014 et qui est toujours en cours avec 12 tomes pour le moment.

Midoriya Izuku est un jeune japonais obsédé par les héros, et surtout par All Might, le plus grand des héros. Le problème c’est qu’il vit dans une société ou presque tout le monde possède des pouvoirs alors que lui n’en a pas. Il est même discriminé à l’école. Mais Izuku ne se laissant pas démoraliser passe les tests théoriques pour aller dans la meilleure école de héros du Japon, et va même jusqu’à réussir !!! Malheureusement, comme il n’a pas de pouvoir, il sait qu’il va rater la partie pratique. Heureusement, un jour il est témoins de l’attaque d’un méchant et est sauvé par All Might. C’est à ce moment que sa vie va changer.

Comme cité précédemment, ce n’est pas une série qui à la prétention d’être novatrice mais bordel, depuis quand c’est signe de qualité ?
Oui ça peut aider mais la force de My Hero Academia réside justement dans le fait de reprendre tous les codes qui on déjà marché pour les autres. Cette œuvre va se les approprier parfaitement.
L’histoire axée sur des supers-héros est plus proche d’un style Marvel ou DC que d’un banal manga japonais. On retrouve vraiment le même effet que L’Attaque Des Titans, qui, avec sont univers n’ayant aucun rapport avec le Japon, a permis une reconnaissance mondial. C’est pareil avec MHA (même si c’est au Japon) parce que le thème des héros fonctionne largement bien, partout dans le monde. Il a exactement les mêmes bons points que Code Geass : une bonne histoire, un style classique, des bons personnages et un thème universelle.

Dokma

Spread the love

Laisser un commentaire