Not just a simple theory

INTERVIEW YOUNG THEORY

Les 5 jeunes membres de Young Theory se sont délivrés un soir, avant leur concert dans un bar liégeois, pour un entretien 200% jcclm. Participant à une agréable ambiance, voici de quoi mieux connaître leurs visions de la musique.

IMG_1925
Comment choisissez-vous les morceaux que vous reprenez,
quels sont leurs critères ?

Christopher : C’est souvent une personne qui les propose. On passe à des votes et la chanson qui a le plus de votes est choisie.

Ne faites-vous pas des choix par rapport aux chansons qui fonctionnent le plus en ce moment ?

Kelly : Nan pas vraiment.

(rire)

Anil : On reprend aussi du Noir Désir et je ne crois pas que ça passe sur NRJ.

(rire)

Camille : On reprend aussi des vieux morceaux, on n’interprète pas seulement ceux qui viennent à peine de sortir.

Simon : C’est souvent des chansons qui donnent bien envie de bouger quand on les écoute.

Camille : Ce n’est pas faux mais ça dépend aussi des goûts des personnes.

Kelly : On a tous des styles différents, ce qui fait qu’on a tendance à proposer à chaque fois des morceaux différents. On arrive à y trouver tout de même notre confort.

N’y a-t-il pas un morceaux qui vous déplaît plus qu’un autre ?

Kelly : En général, s’il y a un membre du groupe qui n’aime pas une chanson, on fait toujours en sorte de la jouer à notre sauce.

Christopher : Personnellement, je ne connaissais pas la plupart de nos morceaux. J’écoute beaucoup plus de rap, mais avec eux, j’ai changé.

(rire)

N’y a-t-il pas plus de pression lorsqu’on reprend des chansons, car si
on la foire en live, on néglige aussi l’image d’autres artistes.

Kelly : Si jamais on modifie un morceaux à notre façon, on ne va pas le bâcler vite fait. On essaye toujours de construire correctement ce que l’on veut jouer. Si les gens qui nous écoutent sont hyper puristes, il pourrait arriver qu’ils soient dérangés par nos manières de faire des reprises. Cela reste du domaine des goûts de chacun.

Etes-vous déjà tombés sur ce genre de personnes ?

Kelly : Jamais. Pas encore.

Simon : Ce que la plupart des gens retiennent de nos concerts, ce ne sont pas vraiment les qualités des chansons. Quand je sais que tel groupe reprend telle chanson à l’identique, je trouve que c’est tout de suite moins amusant.

Camille : C’est sûr que ça en devient décevant. On n’a pas la prétention de faire la même chose que l’artiste ou le groupe que l’on reprend. Plusieurs de nos versions proposent des changements, ne serait-ce qu’au niveau des instruments.

Kelly : D’habitude, les commentaires que l’on a en retour, après nos concerts, dévoilent que ce que l’on fait est chouette et que l’on s’éloigne des chansons originales. Ces remarques représentent plus une force qu’une faiblesse.

Etes-vous des perfectionnistes ou pas du tout ?

Kelly : On essaye de jouer les chansons du mieux que l’on peut.

Anil : On garde une structure et de là, chacun apporte sa petite touche.

Quelle est la chose que vous préférez une fois sur scène ?

Kelly : Ah c’est une bonne question. Au fur et à mesure de nos concerts, en voyant les gens participer et en devinant qu’ils aimaient ce que l’on jouait, un effet particulier apparaissait et me faisait plaisir.

Camille : Je pense pareillement.

Kelly : La complicité entre nous est également géniale. Je trouve cela incroyable de pouvoir partager ce que l’on aime avec ses amis.

Camille : J’ai le même avis là-dessus. Au départ, on ne se connaissait pas trop. Maintenant, on communique de plus en plus sur scène. La joie est la même lorsqu’on s’aperçoit que notre énergie se transmet à ceux qui viennent à nos concerts. C’est toujours agréable d’avoir un public qui réagit devant nous.

Christopher : Ce que j’aime bien, c’est de m’amuser et de voir aussi les autres s’amuser.

C’est un plaisir partagé.

Kelly : Exactement.

Simon : J’adore jouer sur scène avec eux et partager le plus possible ce que l’on sait faire.

IMG_1922

Avez-vous des modèles en musique que vous aimeriez bien dépasser ?

Kelly : Dépasser ?

Anil : Ce serait déjà bien de les égaler.

(rire)

Kelly : C’est déjà difficile de les égaler.

Camille : Je ne pense pas. On a déjà tous nos goûts particuliers. On n’a pas de groupe modèle.

Kelly : Je ne pense pas que les artistes soient comparables. On a tous notre personnalité.

N’existe-t-il pas un artiste qui vous bluffe à chaque fois ?

Anil : Etant violoniste, je suis très fan du violoniste de Clean Bandit. J’étais choqué devant sa façon de jouer, c’était mon Dieu…

(rire)

Anil : En gros, vu qu’il n’y a pas beaucoup de violonistes dans les groupes pop rock, j’ai tout de suite accroché et je voulais jouer comme lui et donner de belles choses à notre groupe par la suite.

Kelly : Je ne crois vraiment pas qu’il y a un artiste qu’on arrivera à égaler ou même dépasser.

Camille : Ca c’est sûr.

Kelly : Les artistes rock m’impressionnent beaucoup plus que les autres. Chacun aime le style qu’il veut.

Au final, cette volonté de dépasser ou égaler une personne n’est pas le plus important.

Kelly : Oui. Pour nous, ce n’est pas du tout le plus important.

Anil : On n’y avait jamais pensé.

Avez-vous composé des morceaux qui vous appartiennent ?

Kelly : On en a déjà un de bouclé. On en a d’autres en préparation.

Avez-vous déjà une date de sortie pour votre nouvel album ?

Kelly : Pour le moment, il n’y a rien de concret.

Simon : On attend d’abord d’être tous réunis.

Kelly : Notre pianiste est en Erasmus.

Camille : Notre guitariste remplace notre pianiste. Anil va aussi partir en Erasmus mais heureusement notre guitariste reste avec nous.

Il est multi-fonction en fait.

(rire)

N’avez-vous pas des mots aguicheurs pour décrire vos nouvelles chansons ?

Kelly : « Original ».

Original ?! Wo.

Christopher : Moi je dirai « magique ».

Anil : Je suis d’accord, le mot « magique » convient bien. En un autre mot, « émotion ». Ce n’est pas comparable à de bêtes chansons qui contiennent une répétition exagérée du mot « baby ».

Camille : Je ne sais pas trop. « Etrange » ou « mystérieux » pour l’ambiance générale des morceaux.

Simon : Je n’étais pas là pour les compositions, du coup, je pense sérieusement que « original » colle avec nos reprises.

IMG_1920

DRAMA

Interview faite le 25/11/17.

Photos : DRAMA (prises au Tikis B’Art, le 25/11/17).

Spread the love

Laisser un commentaire