nophi

La dure à cuire #28

Atum Nophi – It’s Nothing Like What You’ve Been Told

La pression sociale nous force à rentrer dans une case. Même si, à cause de l’individualisme et d’une certaine façon, des réseaux sociaux, il est devenu difficile de s’en rendre compte.
Sur ce morceau, les paroles parlent d’elles-mêmes. Il encourage à assumer ses différences, quelles qu’elles soient, malgré les critiques et le regard des gens. On s’emmerderait terriblement si tout le monde était pareil. –
Adrien Schockert (chanteur/guitariste d’Atum Nophi)

Princess Thailand – And We Shine

Quand une playlist Luik Records est présente sur Spotify, impossible de nier une volonté de découvrir les groupes du label. Sorti en avril, And We Shine permet à Princess Thailand de librement surfer sur des sonorités brutes, ténébreuses et noise !

Animatronic – REC

Verdena n’est plus dans la course. C’était le meilleur groupe rock en Italie.
Heureusement, son ancien batteur joue dans Animatronic, un trio qui respire la cocaïne. En tant que fan du jeu de Luca Ferrari, je ne suis point déçu de REC !

Paradoxant

Antoine Meersseman (bassiste de BRNS) s’allie à Romain de Ropoporose et à Monolithe Noir sur scène, afin de nous pondre Paradoxant. On a qu’un titre pour le moment. Juste assez pour retrouver cette ambiance si unique, où danser et pleurer sont permis à l’écoute.

DRAMA
Illustration ©Amine Jaafari et Damaso Jaivenois

Spread the love

Laisser un commentaire