lutto-nel-mondo-della-musica-addio-elisabetta-imelio-voce-e-basso-dei-prozac-e-sick-tamburo_2410049

La dure à cuire #21

Le Butcherettes – DON’T BLEED

Teri Gender Bender est de retour avec un 7 titres. Son groupe s’est rapidement fait connaître sur la scène mexicaine via ses performances engagées, en utilisant des accessoires symboliques comme le balai, des tabliers ensanglantés, pour se référer à la condition des femmes.
Quant à ce nouveau disque, on a affaire à du Butcherettes pur jus. Toujours autant de guitares mêlées à un synthé presque fusionnel. Sans oublier une voix qui ne lasse jamais et qui amène à la réflexion.

THICK – 5 Years Behind

La nouvelle punk de New York n’a pas dit son dernier mot. Les Strokes ont laissé derrière eux une foule de groupes ultra captivants. THICK, trio féminin, a été décrit comme étant plus qu’une agressive embrassade. De beaux mots pour du bon son.

Boys Noize feat. Rico Nasty

La dure à cuire version electro, c’est notamment du Boys Noize. L’Allemand a désormais 37 piges et il n’a pas perdu une ride. Sa cure de jouvence se nomme Rico Nasty.

Gouge Away – Consider b/w Wave of Mutilation

Ils ont le titre d’une chanson des Pixies. Ils ont une chanteuse à la voix explosive. Ils reversent aussi leurs bénéfices à l’International Rescue Committee, ONG aidant les personnes victimes de persécutions raciales, religieuses et ethniques, ou touchées par la guerre et la violence.
Gouge Away nous réservera de belles pépites.

Prozac+ – 3 Prozac+

Elisabetta Imelio, chanteuse des Prozac+, est décédée d’un cancer. Voici un dernier petit hommage à une chanson que j’ai poncé je ne sais combien de fois durant mon enfance.
Angelo est fils de rien. Angelo, c’est toi, moi, c’est nous.

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire