Découverte Rap : Les débuts de la Sexion d’Assaut

15302448_1417350104966172_1920271115_o

Qui n’a jamais entendu parler de la Sexion D’assaut ? Ce groupe de rap composé d’artistes très connus à l’heure actuelle (Comme Lefa, Maître Gims ou encore Maska pour ne citer qu’eux) a su se faire entendre dans le game* et est à présent le groupe dont le retour est le plus attendu dans le monde du rap. Malgré les tentatives de carrières solos assez critiquables de certains membres (comme Maître Gims ou Black M), l’espoir de retrouver un rap unique, qui leur appartient, suffit à faire vibrer les fans du groupe. En attendant leur retour prévu pour fin 2017, voire début 2018, avec l’album Le Retour des Rois, il est bon de se replonger dans les débuts fracassants de la Sexion. C’est pourquoi j’ai orienté ma loupe sur l’album 3eme prototype – Le Renouveau.

Cet album est le premier « Street album » des représentants du Wati-B. Dès l’introduction, on peut remarquer qu’ils comptent marquer les esprits grâce à leur manière de kicker (mot utilisé pour désigner le fait de critiquer les autres rappeurs) et également grâce à leur flow.

En continuant de découvrir l’album, on se rend compte aussi qu’ils allient leur égo-trip à une conscientisation présente dans leurs textes. En effet, ils cherchent à faire passer des messages qui les touchent tout en continuant dans différents morceaux leur phase d’égo-trip, permettant d’avoir des chansons à la fois variées dans les thèmes et dans le rythme.

La véritable force de la Sexion d’Assaut réside dans leur talent à pouvoir se renouveler à chaque fois au fil des morceaux. Si le premier morceau parle d’égo-trip et du game en général, le second sera totalement différent et parlera par exemple, de la violence entre les Noirs et les Arabes alors qu’ils ont la même religion. La variété de leurs sons est aussi due à leurs flows qui peuvent être très différents d’une musique à l’autre. Il est vrai qu’on retrouve principalement les mêmes mimiques chez l’un ou chez l’autre par rapport aux rimes et aux accentuations apportées à certains mots. Cependant, leur façon de rapper, voire même de chanter en ce qui concerne Maître Gims, varie de façon phénoménale.C’est au point où l’on se demande s’il y a quelque chose dans le monde du rap qu’ils ne peuvent pas faire.

Afin d’illustrer mon propos sur les mimiques des rappeurs, je vais prendre Lefa en exemple. Le fait de jouer sur les mots et les consonances est très important chez lui. Il nous le prouve dans le morceau « Loin » ou encore dans « Eh dis-moi » :

Loin :

J’suis loin d’être pieux, loin d’ressembler à mon modèle

Loin d’la mort ? Moi j’en sais rien, j’reçois pas d’mot d’elle

J’arpente pas les rues d’Châtelet, à dire : « Elle tue, elle »

Loin des homosexuels, leurs mimiques, leur gestuelle

 

Eh dis-moi :

Les boites ché-bran c’est cheum mais les nuits che-blan s’enchainent
Alors on s’invite chez des gens qui à force nous trouvent sans gêne

 

Vous l’aurez compris, identifier un style spécifique chez la Sexion d’Assaut est très compliqué de par leur variété thématique mais également de par leurs différents genres musicaux (petit aparté : c’est dans cet album et plus précisément dans le morceau « Loin » qu’on entendra Maître Gims chanter pour la première fois). Il est d’ailleurs impossible d’illustrer le propos de la Sexion en une seule phrase étant donné que tous leurs morceaux ont un but opposé. C’est ce qui a pu faire le succès et la renommée de ce groupe. Ils parviennent à satisfaire tout le monde d’une manière ou d’une autre. Les fans de rappeurs qui kickent seront comblés avec des morceaux comme « L’ogive nucléaire », tandis que ceux qui préfèrent le rap conscient trouveront leur bonheur dans d’autres sons comme « Histoire pire que vraie ». C’est en cela qu’ils ont littéralement révolutionné le monde du rap français. Un tel vent de fraicheur sur le game a eu un effet bénéfique qui est toujours d’actualité aujourd’hui.

Je ne saurais que vous recommander d’aller écouter l’album (disponible sur Youtube). Et quoi de mieux pour conclure qu’une punchline du feu de Dieu de Maska ? :

Énième tentative :

Moi j’crains le feu, étrangement flamme,

Enlève le L et ça donne femme

Enlève le F et ça donne lame,

Inverse les lettres et ça fait mal

 

*Le mot « Game » vient de l’anglais « jeu » et est utilisé pour désigner toutes les artistes ainsi que leurs productions artistiques appartenant au genre du rap.

Laurent Grauls

Spread the love

Laisser un commentaire