the-aubreys-finn-wolfhard-debut-ep-soda-and-pie

The Aubreys, la relève rock

Est-il encore possible de mêler modernisme et passéisme ? The Aubreys construit une identité musicale qui n’a rien de ringarde, tout en étant branché seventies.

Finn Wolfhard (le BG de Stranger Things) quitte Calpurnia pour se dédier à sa carrière d’acteur. Sauf qu’il revient sur la scène musicale avec son ami d’enfance, l’ex-batteur de Calpurnia, Craig Malcolm… et la sauce fonctionne aussi à deux !

Le chanteur explique à quel point ce nouveau projet s’éloigne de la démesure de son premier groupe. Sa longue amitié avec Malcolm renoue avec la beauté de la musique.

Aucun label, rien du tout. Juste nous deux au sous-sol, en train d’écrire et de ne répondre qu’à nous-mêmes. La musique doit être amusante. Ca devrait être une aventure où vous progressez. Lorsque ça fait «Bang !» et que de folles obligations imprévisibles s’enchaînent, cela devient difficile. Finn Wolfhard

La précision à la batterie. La rage à la gratte. Les deux univers se fondent à merveille.

En plus d’avoir tout tabasser à l’âge où on perçait nos boutons d’acné, Finn ne se limite pas à sortir des EP. Une musique des Aubreys s’entend sur la bande son du film The Turning (Floria Sigismondi, 2020). Le filou fait une pierre deux coups ! Il est acteur et compositeur d’une chanson au long métrage. « Getting Better (otherwise) » prouve qu’avec de simples accords de guitare et un pro des percussions, la magie opère agréablement bien aux oreilles des mélomanes.

Soda & Pie annonce un futur album assez carré. Ses trois titres résument déjà des compositions simples et efficaces. Nul besoin de grandes fioritures pour pogoter (salut It It Anita). Quant au synthé/clavier, il n’est jamais de trop. Il enrichit les mélodies des jeunots et amène une dimension « fête foraine rock » à l’EP.

L’opus est prévu pour 2021. En attendant, un de leur live donne vraiment envie de fonder une bande prête à jouer vite et fort !

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire