magenta

MAGENTA, feu FAUVE version electro

FAUVE mêlait de la prose à de belles mélodies, mettant à l’honneur la langue de Molière.
Aujourd’hui, le groupe n’existe plus. Les membres se rassemblent autour d’un autre projet qui se nomme MAGENTA. Sauf que la nouvelle sauce ne prend pas…
L’EP Long Feu n’a presque aucune saveur.

Ce dernier sonne comme un disque ultra dépassé.
Sommes-nous alors obligés de danser ? Une série de facteurs n’aident pas l’auditeur : des sons de synthé trop ennuyants, des paroles n’apportant rien de spécial et une ambiance disco sans aucune envolée musicale. Tout est déjà trop ringard. Et ce n’est pas la voix de Vendredi sur Mer qui sauvera l’affaire…
Il ne demeure plus qu’un style visuel remarquable et attachant des divers clips (pensons au jeu de lumières dans « Assez ? »).

Je ne ressens pas l’envie de réécouter ces 5 titres. J’ai eu ma dose. Je n’ai rien contre la French Touch. Au contraire, la scène française a toujours regorgé d’artistes electro exceptionnels (Daft Punk, Justice, Mr. Oizo, etc.). Puis, il y a les belles surprises d’avenir telles que PAR.SEK.
Quitte à me répéter, il faut avouer que MAGENTA n’apporte rien de neuf sur cette scène !

Certes, je n’étais point un fan hardcore de FAUVE. Néanmoins, la démarche artistique des débuts était bien plus intéressante. Nique le blizzard.

DRAMA

Spread the love

Laisser un commentaire