Deen Burbigo – Grand Cru

DB
Le 3 mars 2017 est sans doute devenu la date la plus importante dans la carrière de Deen Burbigo parce qu’elle correspond à la sortie de son premier album, modestement nommé Grand Cru.
Deen Burbigo découvert par la plupart, dont je fais partie, grâce à sa participation au « Rap Contenders », tout comme un certain Nekfeu.
Mais revenons-en à ce fameux Grand Cru.

Un album, surtout un premier, contrairement à une mixtape ou un EP, va être jugé beaucoup plus sévèrement car il doit être un projet ambitieux, autant artistiquement qu’au niveau de sa production, mais aussi d’un point de vue commercial. Cela prend du temps. En l’occurrence, trois ans pour Deen Burbigo, son dernier projet Fin d’après minuit étant sorti en 2014.

Résultats des courses? Trois années d’attente pour un album que j’avais déjà eu l’impression d’avoir écouté. Autant vous dire que c’est très frustrant. Non pas que je n’ai pas aimé les 15 titres qui composent Grand Cru, au contraire même, je leur trouve beaucoup de qualités, mais je n’ai jamais été surpris. L’ambition qu’exige la production d’un album n’est pas respectée dans le sens où, en comparaison à Fin d’après minuit, je ne perçois pas de réelle évolution, tant musicale qu’au niveau du propos.

Le seul aspect que je pourrais qualifier comme étant à la hauteur de l’évènement c’est malheureusement le marketing. En effet, on a eu droit à beaucoup d’interviews de Deen Burbigo, ainsi qu’à des clips avec visiblement de beaux budgets. Mais on le ressent aussi en écoutant l’album avec le formatage des titres construits quasi systématiquement, en alternant couplets rap/refrain chantés, histoire de ne pas trop bousculer les habitudes du Grand Public…

Cet album reste tout de même agréable à écouter, mais il a ce que je considère comme l’un des pires défauts pour une œuvre, c’est d’être extrêmement oubliable.
Et cela, malgré toutes les qualités que ses fans et moi-même lui attribueront.

Il a manqué à Deen Burbigo ce supplément d’âme pour se surpasser. Au lieu de cela, il nous a proposé ce qu’on attendait déjà de lui. Les espoirs placés en ce Grand Cru ont tourné au vinaigre…

Justin Instant

Spread the love

Laisser un commentaire