Films

DW-UK-poster-1024x768

Dark Waters, ou la culture de la claustrophobie

En termes de cinéma, on pourrait qualifier l’année 2019 d’« année de la claustrophobie ». Ce courant esthétique, né il y a quelques années, ne cesse de se réinventer en proposant bon nombre de prisons différentes. Le seul désir des héros de ces films est de s’en échapper pour retrouver l’air libre. Ces prisons peuvent être physiques (The Lighthouse), sociales (Joker), relationnelles (Marriage Story), ou culturelles (Midsommar). Cependant, elles se ressemblent en plusieurs points: elles sont épouvantables, mais le héros y entre de son plein gré.

Peut-être pourrions-nous en apprendre plus sur ce courant en jetant un œil à un des premiers succès critique de l’année: Dark Waters de Todd Haynes. Continuer la lecture

2-poster-1

Uncut Gems

Les frères Safdie apparaissent comme de nouveaux cinéastes indépendants des States. Il ne m’a pas fallu longtemps pour être convaincu de regarder leur cinquième film. Fuck yeah. Inspiré du métier de leur père, les deux réalisateurs nous plongent dans le quotidien d’Howard Ratner, un bijoutier totalement borderline. Adam Sandler (le génie gênant) incarnant ce protagoniste, le chaos de New York et du cinéma d’auteur… What a time to be alive!

Connaissez-vous la sensation des palpitations au cœur en ayant cinq litres de café dans le sang?

Continuer la lecture

18912

1917

L’année ne fait que commencer et on nous balance déjà du lourd?!

Le sujet de 1917 est simple: le britannique Schofield et son compagnon d’arme doivent traverser les lignes ennemies afin d’avertir un bataillon, appât d’un piège allemand. Après avoir réalisé deux James Bond, Sam Mendes plonge les spectateurs dans un plan-séquence permanent. A savoir, une véritable course obstruée de barbaries humaines filmée comme un et un seul plan. Continuer la lecture

seriejcclm1

MEILLEURES SERIES 2019

Cette année marque l’arrêt d’une époque. Celle où Game of Thrones faisait rêver les fans de fantasy (jusqu’à sa fin pourrie). Et celle de Breaking Bad, que l’on oubliera très vite…
Au revoir The End of The Fu***ing World et Mr. Robot (deux séries légendaires).
La fin (peut-être aussi) du monopole Netflix avec l’arrivée d’Apple TV+ et Disney+.

Pourtant, après avoir lâché les mouchoirs, de belles promesses se prévoient en masse! Que ce soit la folle Umbrella Academy, à l’univers improbable et magnifique, ou Brassic, tranche de vie typiquement anglaise. Sans oublier Peaky Blinders réservant deux saisons plus proches du documentaire haletant que de simples récits mafieux!

Bref, une de perdue, dix de retrouvées. DRAMA Continuer la lecture

joker-2019_66603_3840x2160

Joker

La haine n’engendre que la haine. Serait-ce réducteur de résumer ainsi le Joker de Todd Phillips (Very Bad Trip, War Dogs)? Le long métrage réussit à sublimer cet adage.

On peut très vite douter qu’une énième adaptation du Joker délivre un propos intelligent. Joaquin Phoenix, avec ses 23 kilos en moins, ou New York devenu le Gotham des damnés…
Déjà assez de points pour attirer le public?
Continuer la lecture

nekfeu-etoiles-vagabones

Les Etoiles Vagabondes

Ça vous est déjà arrivé d’aimer un documentaire plus que le sujet qu’il présente à l’écran?

Lorsque Nekfeu balance sa bande-annonce pour le film qui présente son nouvel album… L’excitation est à son maximum! J’ai trituré Cyborg (2016) à l’époque. Quant à Feu (2015), il représente l’album qui m’a donné goût au rap.

Désormais, il n’est pas seulement question d’un album! Les Etoiles Vagabondes, réalisé par Nekfeu et Syrine Boulanouar, est arrivé à une période obscure de ma vie. Ce genre de moment où l’on voudrait arrêter le temps, où l’on souhaiterait disparaître dans l’abîme… Et pourtant, je voulais voir ce que le Fennek nous avait réservé depuis sa très longue pause! 

Continuer la lecture

TOP5

TOP 5 Personnages Tarantino

Hauts en couleur, les personnages de Quentin Tarantino ne cessent de surprendre.

Le dialogue a toujours eu son importance dans les longs métrages de Quentin Tarantino. Ce qui les sublime par-dessus tout, ce sont ses personnages. Incarnés par des acteurs et des actrices d’exception (Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Uma Thurman, etc.), ils font honneur à l’imagination et aux scènes cultes du cinéaste. Avant la sortie de Once Upon a Time… in Hollywood au cinéma, un petit classement des meilleurs personnages de Quentin Tarantino s’impose. Continuer la lecture